Réussir son premier bivouac
À LA UNE,  CONSEILS

Guide complet et conseils pour réussir son premier bivouac

La saison du bivouac bât son plein, pour le plus grand plaisir des passionnés de nature et de randonnée comme nous. Si vous rêvez de planter votre tente dans un coin de nature cet été, alors vous êtes au bon endroit. L’équipe Camp Vibes vous guide à travers les différentes étapes et vous partage ses meilleurs conseils pour réussir votre premier bivouac. En route !

.


1. Préparer son bivouac 

Partir en bivouac est une incroyable expérience, mais ça ne ne s’improvise pas et demande même une certaine anticipation. Pour profiter un maximum de cette immersion en pleine nature, il y a quelques règles de base à respecter.

.

Trouver et tracer son itinéraire

Tout d’abord, préparez l’itinéraire de votre bivouac. Pour cela un grand nombre d’outils s’offrent à vous. Si vous êtes adepte des applications, on vous conseille d’aller lire notre guide des applications de randonnée indispensables. Pour planifier votre premier bivouac, vous pouvez utiliser Visorando par exemple, vous y trouverez toutes les informations importantes (nombre de km, dénivelé, difficulté…) et vous pourrez même tracer directement votre itinéraire. Vous pouvez aussi trouver l’inspiration sur des blogs, comme celui des Géonautrices qui propose des carnets de randonnée ou encore sur notre carte interactive qui recense les parcours rando des abonnés Camp Vibes.

TIPS : Toujours emporter dans votre sac une carte IGN et une boussole pour vous repérer si vous n’aviez plus de batterie sur votre téléphone.

.

Sac à dos randonnée

Choisir son matériel pour bivouaquer

Aussi, quand on prépare son premier bivouac, il faut penser à prendre des équipements pratiques et légers. on a tendance à vouloir emporter beaucoup trop d’affaires. En préparant votre matériel indispensable, classez tout par catégories et éliminez ce qui vous semble superflu. Pensez toujours que vous aurez à porter ces objets. 😉

La liste des équipements indispensables en bivouac :

  • Un sac-à-dos

On vous conseille d’investir dans un sac à dos technique et léger. Il est indispensable que votre sac à dos de randonnée soit respirant au niveau du dos, bien adapté à votre morphologie et que vous vous sentiez à l’aise avec celui-ci. On dit en général qu’on peut porter 15% de son poids, mais attention à ne pas partir avec un sac trop chargé. Il vous faudra adapter le litrage de votre sac selon le nombre de jours où vous randonnerez et bien répartir les charges pour préserver votre dos.

  • Une tente

Le choix de la tente est très important, c’est votre refuge pour la nuit. Elle doit être facile à monter et surtout légère et compacte pour se glisser dans votre sac à dos. Un tente auto-portante est très pratique si vous souhaitez la déplacer facilement (au cas où l’emplacement ne vous conviendrait pas parfaitement). Pensez à choisir un modèle qui se monte facilement, et qui s’adapte à vos besoins en terme d’espace (nombre de places) et de technicité (ex: l’indice d’imperméabilité).

  • Un matelas de sol

Il existe plusieurs options pour le choix du matelas, selon le niveau de confort que vous souhaitez avoir. Pour dormir confortablement, un matelas auto-gonflant est top mais vous pouvez aussi opter pour un tapis de sol classique.

  • Un sac de couchage

Vous l’aurez compris, votre sac de couchage doit lui aussi être léger, mais il doit surtout être confortable car votre sommeil en dépendra. Selon le lieux et les conditions (saison, météo), il faudra adapter votre choix et sa température pour ne pas avoir froid (ou même trop chaud). Il faut se fier à la température de confort, elle représente celle où la personne n’a pas froid dans son sac de couchage (elle est indiquée dessus). Pour les matières vous pouvez opter pour du duvet (plus isolant mais plus cher) ou du synthétique (qui résiste mieux à l’humidité mais moins dans le temps).

De plus, voici une liste non exhaustive d’autres indispensables :

  • Des vêtements chauds pour le soir et des sous-vêtements techniques pour dormir
  • Une bonne paire de chaussettes
  • Une batterie portative (comme celle de la box Camp Vibes de juillet)
  • Une trousse de secours avec une couverture de survie
  • Votre carte d’identité, carte bleue et carte vitale
  • Un peu d’espèces si vous souhaitez vous arrêter dans un refuge
  • Une boussole et une carte IGN pour vous orienter 

.

Nos autres conseils pour débuter le bivouac

  • Partir avec une personne de confiance. C’est toujours rassurant d’être accompagné pour une première expérience et c’est encore mieux si cette personne a déjà bivouaqué pour vous aider à vous familiariser avec cette activité.
  • Notre second conseil serait de ne pas vous aventurer trop loin, vous pouvez très bien profiter d’un spot magnifique à moins d’une heure de marche de chez vous ou de l’endroit ou vous posez votre voiture. C’est aussi une façon rassurante de se lancer dans l’aventure.

.

2. Choisir son emplacement de bivouac en arrivant sur le site

L’emplacement va jouer un rôle crucial dans la réussite de votre bivouac, voici les différents points que vous devez prendre en compte avant de poser votre tente :

  • Vérifier les réglementations locales (surtout si vous vous trouvez dans une zone naturelle protégée ou un Parc National).
  • Choisir un terrain plat, tout en vérifiant s’il n’y a pas de racines ou de pierres qui pourraient vous déranger.
  • S’éloigner de plusieurs mètres du chemin balisé.
  • Choisir un coin à l’abri de vent.
  • Vérifier que vous n’êtes pas sur le passage d’un troupeau.
  • Choisir un spot à proximité d’une source d’eau mais pas trop proche d’un ruisseau (nuisances de bruits ou d’insectes) ni dans un creux en cas de forte pluie, vous risqueriez d’être inondé.
  • Et enfin, choisissez un endroit qui vous inspire confiance et ou vous aurez une belle vue pour admirer le coucher / lever du soleil.
  • Point de vigilance : ne pas ne mettre sous un arbre isolé, en cas d’orage, vous serez pus exposé à la foudre. Ne pas non plus ne mettre sous un arbre ou les branches pourraient vous tomber dessus en cas de vents violents.

TIPS : On vous conseille aussi de tester le montage de votre tente chez vous avant de partir, ça vous fera gagner un temps précieux en arrivant sur le spot. Vous serez bien plus à l’aise. 🙂

.


3. Installer son bivouac

Une fois l’emplacement idéal trouvé, vous n’avez plus qu’à installer votre bivouac. On vous conseille de commencer à chercher un spot vers 17-18h pour poser votre tente vers 19h. C’est l’horaire parfait pour ne pas déranger les autres randonneurs et pour éviter de monter votre tente dans le noir.

Une fois la tente installée, déballez votre duvet et gonflez votre matelas. Tout sera déjà prêt quand vous souhaiterez vous glisser dans votre abri pour la nuit après un bon repas face au coucher de soleil. 🙂

Coucher de soleil bivouac montagne

.


4. Comment gérer l’eau et l’alimentation ?

On arrive à une partie toute aussi importante, la gestion de l’hydratation et de la nutrition en bivouac. Même en étant organisé, vous ne pourrez pas porter toute l’eau dont vous aurez besoin. Manquer d’eau peut être un sujet de stress quand on part dormir en pleine nature. Notre meilleur conseil est de prendre des pastilles purifiantes à glisser dans votre gourde. Vous n’avez qu’à attendre 30 minutes et vous pouvez boire votre eau récupérée dans un lac ou un ruisseau. Il existe aussi des gourdes ou pailles filtrantes.

Comment gérer l’eau et l’alimentation en bivouac

En ce qui concerne la gestion de l’alimentation en bivouac, il faut aussi être prévoyant ! On vous conseille d’investir dans un réchaud, une cartouche de gaz, de la vaisselle adaptée et des plats lyophilisés. Pour les petits creux ou le matin, prenez dans votre sac des barres énergétiques. N’oubliez pas de prendre également un couteau, et un briquet. 😉 Retrouvez ici notre article sur la nutrition en randonnée.

.


5. Les bonnes pratiques pour réussir son premier bivouac

.

Les règles du bivouac en France

Enfin, bien que bivouaquer soit accessible à tous et facile, il y a quand même des règles à respecter pour préserver l’environnement. Pour vous guider, nous avons rédigé un article complet sur ces différentes réglementations.

.

Les conditions climatiques

Ne sous-estimez jamais la météo qui peut être très changeante notamment en montagne. Pensez à toujours prévoir de quoi vous proteger de la pluie. On vous laisse jeter un coup d’oeil à notre article sur comment réagir en cas d’orage en randonnée.

.

La sécurité

On ne le répètera jamais assez, la sécurité passe avant tout. Voici les bons réflexes pour randonner en montagne.

.

L’hygiène en bivouac

Si vous ne partez que pour une nuit ou deux, emportez le strict minimum, quelques essentiels suffieront. Pensez à prendre des produits utiles, en petits formats et biodégradables.

  • Du papier toilette biodégradable
  • Brosse à dent avec dentifrice en pastilles ou petit format
  • Un savon solide naturel
  • Une serviette microfibre

.

Respecter l’environnement

Notre planète nous offre ces paysages magiques que nous aimons tant, alors respectons-là. Lorsque vous démonterez votre bivouac, pensez à ne laisser aucunes traces ni aucun déchet derrière vous. Pensez toujours à prendre un petit sac qui vous servira de poubelle pendant votre aventure.

.


Conclusion

Ainsi, réussir son premier bivouac demande une certaine organisation, mais nous ne pouvons que vous conseiller de tenter l’aventure ! Vous êtes maintenant fin prêt à partir dormir sous les étoiles. Gardez bien à l’esprit que plus vous optimiserez votre matériel, plus vous profiterez de l’expérience. On espère que nos conseils vous guiderons vers un bivouac inoubliable.

.

📦 Et pour vous équiper et vous motiver dans votre pratique de la randonnée, rejoignez la cordée ! Camp Vibes c’est la box de randonnée par abonnement qui vous fera gravir des sommets. Tous les 2 mois, recevez les meilleurs produits en nutrition, accessoires, soins et textile pour profiter de la nature : que des essentiels, utiles et pratiques à mettre dans le sac à dos ! 📦

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.